Cuatrodedos
© Fondation Gandur pour l’Art, Genève
Photographe : Sandra Pointet
 
Invité à Genève au Musée d’art et d’histoire par le Festival Histoire et Cité le 23 mars à 16h, Eduardo Arroyo reviendra sur son parcours d’émancipation et son exil volontaire. En partenariat avec la Fondation Gandur pour l’Art, cette rencontre permettra de revenir sur son positionnement critique vis-à-vis de l’Espagne de Franco comme le démontre admirablement son œuvre de 1963 Cuatrodedos. [Lire la suite]
 
Eduardo ARROYO (Madrid, Espagne, 1937)
Cuatrodedos
1963
Huile sur toile
Signé et daté « ARROYO 63 » en bas à gauche
162 × 130,2 cm
FGA-BA-ARROY-0002
 
Provenance
Atelier de l’artiste, Madrid
 
Expositions
Arroyo, Madrid, Galeria Biosca, 17 octobre – 20 novembre 1963.[1]
Nieuwe Realisten, La Haye, Gemeente Museum, 24 juin – 30 août 1964.
Pop etc., Vienne, Museum des 20. Jahrhunderts, 19 septembre – 31 octobre 1964.
Neue Realisten & Pop Art, Berlin, Akademie der Künste, 20 novembre 1964 – 3 janvier 1965.
Pop Art, Nouveau réalisme, etc., Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 5 février – 1er mars 1965.
Eduardo Arroyo, 20 años de Pintura, 1962-1982, Madrid, Bibliothèque nationale, Salas Ruiz Picasso, mai - juin 1982.
Eduardo Arroyo, Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, 10 février – 13 avril 1998.
Luces de sangre, Almería, Centro de Arte Museo, 13 août – 12 septembre 1999 ; Málaga, Museo Municipal, 20 septembre – 31 octobre 1999.
Figuration narrative, Paris 1960-1972, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 16 avril – 13 juillet 2008 ; Valence, Institut Valencià d’Art Modern, 19 septembre 2008 – 11 janvier 2009.
Eduardo Arroyo, La Nuit espagnole, Saint-Rémy-de-Provence, Musée Estrine, 7 juin – 7 septembre 2014.
 
[1] Prévue jusqu’au 20 novembre, l’exposition est fermée quelques jours après son ouverture
 
Bibliographie
Ameline, Jean-Paul, et Ajac, Bénédicte (dir.), Figuration narrative, Paris 1960-1972, catalogue d’exposition, Paris, Réunion des musées nationaux / Centre Pompidou, 2008, repr. coul. p. 182 no 4.
Arroyo, catalogue d’exposition, Madrid, Galeria Biosca, 1963, repr. n/b n. p.
Calvo Serraller Francisco, Eduardo Arroyo, Madrid, Ediarte, 1991, repr. coul. p. 62 no 33.
Calvo Serraller Francisco, Diccionario de ideas recibidas del pintor Eduardo Arroyo, Madrid, Mondadori, 1991, cité p. 169.
Di Rocco Fabienne, Eduardo Arroyo, La nuit espagnole, catalogue d’exposition, Arles, Actes Sud / Saint-Rémy-de-Provence, Musée Estrine, 2014, cité et repr. coul. p. 12.
Eduardo Arroyo, 20 años de Pintura, 1962-1982, catalogue d’exposition, Madrid, Ministerio de Cultura, 1982, repr. coul. p. 24.
Eduardo Arroyo, catalogue d’exposition, Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía / tf. editores, 1998, repr. coul. p. 66.
Luces de sangre, catalogue d’exposition, Malaga, Unicaja Fundación, 1999, repr. coul. p. 121.
Neue Realisten & Pop Art, Berlin, Akademie der Künste, [1964], listé p. 43 no 7.
Pop Art, Nouveau réalisme etc., catalogue d’exposition, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 1965, repr. n/b n. p. no 5.
Pop etc., catalogue d’exposition, Vienne, [Museum des 20. Jarhunderts], 1964, listé p. 62 no 8.
Sager, Michel, et Di Rocco Fabienne, Eduardo Arroyo, Neuchâtel, Ides et Calendes, 2011, cité p. 82, repr. coul. p. 7.