Expositions


MUSÉE D'ART MODERNE DE LA VILLE DE PARIS, PARIS   26 janvier 2018 - 20 mai 2018

Jean Fautrier, Matière et Lumière

Trente ans après une précédente rétrospective en ces mêmes lieux, cette exposition se compose d’environ 200 œuvres - dont près de 160 tableaux, dessins et gravures.

Commissariat : Fabrice Herrgott et Dieter Schwarz

Peu exposé, Jean Fautrier est aujourd’hui considéré comme le plus important précurseur de l’art informel en 1928, inventeur des hautes pâtes en 1940 et figure majeure du renouvellement de l’art moderne après le cubisme.

Dans ses célèbres séries - Otages (1943-1945), Objets (1955), Nus (1956), Partisans (1957) - les effets de matière deviennent le sujet principal de l’œuvre. Jean Fautrier utilise une peinture à la colle qui mêle les masses de pigments aux encres transparentes ou opaques, d’oùémergent des harmonies recherchées et lumineuses, créant ainsi des empâtements et des textures variés provoquant une certaine angoisse.

Pour cette rétrospective, la Fondation a prêté Sarah, un portrait réalisé en 1943 et l'une des pièces maîtresses de l'artiste.

Revue de presse

Les Echos — 12.01.2018
« Jean Fautrier : le géant sous-estimé »

Le Quotidien de l'Art — 08.01.2018
« Les grandes expositions de l'année »

Beaux Arts Magazine — 01.01.2018
« Jean Fautrier, virtuose de la matière »

© Pierre Antoine

Œuvre en prêt

Jean FAUTRIER
Sarah
1943