La collection ethnologique de la Fondation Gandur pour l’Art compte actuellement une centaine d’objets provenant d’Amérique latine auxquels s’ajoutent quelques artefacts provenant d’autres régions du monde (Asie, Océanie, Afrique).

Les objets précolombiens évoquent à merveille la diversité des cultures qui se sont développées en Mésoamérique et en Amérique du sud, du troisième millénaire avant notre ère à l’arrivée des Conquistadores. Plusieurs d’entre eux sont tout à fait exceptionnels, à la fois anciens et rares, comme cette statue de lézard à queue bifide, de l’État du Guerrero, ou l’urne maya, décorée de plusieurs têtes de divinités, toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Les cultures de Colima, de Nayarit, de Diquis, ainsi que les civilisations olmèque, aztèque et maya, toutes d’Amérique centrale, et les cultures andines des Incas et des Mochicas en Amérique du sud, sont bien représentées. En plumes, en or, en argent, en cuivre, en tumbaga (alliage à base de cuivre et d’or), en terre cuite aux couleurs chatoyantes, et dans toute une série de pierres locales (andésite, granodiorite, turquoise, jade, lapis lazuli, serpentine,…), la collection se caractérise par la variété de ses thèmes: ils reflètent des cultures à l’imaginaire puissant, où la faune est omniprésente. C’est ainsi tout un peuple de singes, ici sur un pectoral d’or, là sur une plaque de jade, de batraciens, d’oiseaux, de fauves (particulièrement le jaguar), de reptiles et d’animaux hybrides (comme le célèbre coyote plumé) qui a, au fil du temps, élu domicile dans la collection.

À côté de cela, la collection est aussi riche d’images de simples mortels, mais qui n’en sont pas moins représentatives de leur culture: l’être humain s’y fait bijou, vase ou sifflet, et le chamane, surpris en pleine métamorphose, devient jaguar ou chouette. Tous ces objets témoignent des préoccupations de l’homme qui, fragile devant la nature, s’assure par la médiation de rituels complexes l’appui de dieux redoutables; ils évoquent aussi, parfois avec humour, son quotidien (la naissance, la guerre, la magie, les jeux, la mort).

Conformément aux recommandations du Conseil International des Musées (ICOM), la provenance des objets a été vérifiée et a pour origine d’anciennes collections privées.