Bourse

Conditions à l’octroi d’une bourse d’étude par la Fondation Gandur pour l’Art

Peuvent prétendre à une bourse de la FGA, les candidats remplissant l’un des critères suivants :

1. Tout étudiant ayant fait des études de premier cycle dans une université, une haute école ou toute institution ayant le niveau d’une université en Suisse peut déposer son dossier en vue de l’obtention d’une bourse pour suivre un deuxième ou un troisième cycle dans le domaine de l’art dans une université, une haute école ou une institution ayant un niveau universitaire ou dépendant d’une université en Suisse ou à l’étranger.

2. Un étudiant ayant suivi ses études à l’étranger ne peut déposer son dossier en vue de l’obtention d’une bourse que dans le cas où le travail de troisième cycle (doctorat ou équivalent) est fait dans le domaine de l’art dans une université, une haute école, ou une institution ayant un niveau universitaire ou dépendant d’une université en Suisse.

3. Un étudiant ayant suivi ses études à l’étranger ne peut déposer son dossier en vue de l’obtention d’une bourse que dans le cas où le travail de troisième cycle (doctorat ou équivalent) est spécifiquement lié à une thématique qui se retrouve dans les collections déposées auprès de la Fondation Gandur pour l’Art, par exemple un courant de l’art qui forme une des collections déposées auprès de la FGA.

Le requérant doit déposer une lettre de motivation expliquant sa démarche accompagnée de tous les documents utiles (curriculum vitae, liste de ses publications, thème choisi, documents financiers, lettre d’acceptation de l’institution dans laquelle il souhaite poursuivre ses études, lettres de référence de deux personnes ou professeurs).

L’octroi d’une bourse est soumis à la condition de l’accord du boursier d’effectuer une recherche (par exemple étude et rédaction de notices sur certaines œuvres) qui servira les buts de la fondation. La FGA se réserve la possibilité de prendre directement contact avec le Directeur de Thèse ou tout autre professeur ou entité responsable du suivi des études du boursier.

Une fois octroyée, la FGA se réserve de suspendre ou d’annuler le versement de la bourse, si le boursier ne respecte pas ses obligations envers la FGA ou s’il ne poursuit pas la rédaction de sa thèse dans les délais qu’il avait annoncés dans son dossier de candidature.

Ont notamment bénéficié de bourse :
- 2010, Stéphanie Lugon : Master in Curating the Art Museum auprès de The Courtauld Institute of Art, Londres, Royaume-Uni
- 2011, Elisa Lavergo : Residence Program MARFA Fieldwork, MARFA 2013, États-Unis
- 2013, Vlado Alonso : Master of Arts in Photography auprès de Royal College of Art, Londres, Royaume-Uni
- 2014, Naomie Vogt : Doctorat en Histoire de l'Art auprès de l'Université d'Oxford, Royaume-Uni
- 2014, Aurelie Cuénod : Thèse en égyptologie et en histoire ancienne conjointement auprès de l'Université de Lausanne, l'Université de Genève et l'EPHE (Paris)
- 2015, Luc Mattenberger : Residence Program MARFA Fieldwork, MARFA 2015, États-Unis
- 2016, Aurelie Cuenod : Thèse en égyptologie et en histoire ancienne conjointement auprès de l'Université de Lausanne, l'Université de Genève et l'EPHE (Paris)
- 2016, Victor Vanoosten : Thèse en Histoire de l'Art sur le mouvement Cobra auprès de Sciences Po Paris, France
- 2016, Carl Magnusson : études postdoctorales consacrées aux arts décoratifs français du XVIII ème siècle auprès de The Courtauld Institute of Art, Londres, Royaume-Uni
- 2017, Jana Konstantinova : Doctorat au Laboratoire des Arts pour les Sciences (LAPIS) auprès de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Suisse
- 2017, Jehane Zouyene : Doctorat sur la photographie documentaire française et le photojournalisme après la Seconde Guerre Mondiale auprès de l'Université d'Aberdeen, Écosse
- 2017, Audrey Eller : Thèse en égyptologie sur les nomes et toparchies en Egypte gréco-romaine auprès de l'Université de Genève, Suisse